Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 12:05

Société

Le drame de la Grèce

 

     Le drame de la Grèce n'est pas celui d'un navire qui nous serait étranger. Un navire étranger qui prend l'eau. Et auquel, en tant que voisins, il convient de prêter assistance. le drame de la Grèce est une avarie dans la coque d'un navire plus grand. Le navire de l'Europe. Notre navire. C'est pourquoi le sauvetage de la Grèce doit se faire vers le haut. Le temps n'est donc plus à la morale, ni à l'action sociale. N'est plus à des arrangements douteux avec l'hydre financière. Le temps est venu, reléguant les anciens schémas, de pratiquer une haute politique.

        Il s'agit rien moins que de sauver l'Europe. Voire de la faire vraiment exister. Les Etats, trop conditionnés à défendre leur pré carré, devant cette tâche sont impuissants. Et trop impliqués par ailleurs daans le fonctionnement des réseaux financiers. La seule issue, en la circonstance, est de faire appel à l'aspiration des peuples. Si elle existe. Et de lui confier le sort de l'Europe. Ce pourrait être sous le patronage d'une personnalité ou d'un organisme indépendants des états. Le rôle ou jamais, peut-être, du Président du Conseil Européen. Ou d'une annexe de la Banque Centrale Européenne. Que sais-je ?

        Tous les citoyens de la Communauté seraient invités à poser un acte volontaire de type nouveau. Gratuit, quasiment impensable. Non à contracter un large emprunt remboursable à long terme, mais à pratiquer un don. Un don pur et simple. Et ce, dans le but de sauver l'Europe, voire de la refonder. Ce pourrait être un fiasco. Chaque nation, dès lors, rentrerait dans ses terres. J'ai pourtant la folie de croire que nous serions cents millions de la Sicile à la Suède, du Portugal à la Finlande, de l'Irlande à la Roumanie à faire le sacrifice de l'équivalent d'un dîner en ville et en famille, et de réunir, ce faisant, dix milliards d'Euros, gratuits, sans intérêts. Pour réaliser un rêve. Un grand rêve politique. Le rêve de refonder l'Europe. Une Europe des natiuons, unie, solidaire, pacifique.

          La tragédie grecque ? Peut-être une chance.

o

Partager cet article

Repost 0
Published by Le marquis de St-just
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Marquis de St-just
  • : Un regard ironique sur soi-même les choses et les gens plus recension de livres.
  • Contact

Recherche

Liens