Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 18:11

Politique

 

 

     La roue de l’Histoire s’est mise à tourner”

 

2. PROGRESSISTE / REACTIONNAIRE

 

            Le mot progressiste, vous l’avez remarqué, aujourd’hui n’a plus cours. A disparu de la langue commune. Ou, du moins, a perdu de sa superbe. Vous êtes-vous demandé quelle en était la raison ? Le mot appartenait à l’intelligentzia issue de la classe populaire, à une époque où la notion de progrès était chargée d’espoir. Faisait vibrer le peuple. Pas seulement lui. Le mot en effet unifiait deux faces. Une face matérielle et technologique d’un côté. Une face relationnelle et sociale de l’autre. Les avancées de la technique et de la science allaient délivrer les travailleurs et les ménagères des servitudes du travail manuel. Le progrès des rapports sociaux  rendre le monde plus fraternel. En ce qui concerne le progrès matériel, un consensus existait entre le monde ouvrier et la classe dirigeante, laquelle détenait le capital, et par conséquent la propriété des moyens de production. Le désaccord en revanche était radical sur la question du progrès social, du partage des richesses et des relations de pouvoir. La bourgeoisie possédante et ses affidés, sur ce dernier terrain, réagissaient des quatre fers. Etait ainsi qualifiée de réactionnaire par le peuple, lequel se jugeait quant à lui progressiste.

            Ce rapport de force dure, peut-on-dire, jusqu’à l’effondrement, en 1989, du mur de Berlin. L’évènement illustre l’écroulement de l’Empire soviétique. La fin du système étatique de léconomie dirigée, l’état protégeant censément les intérêts du peuple. Sur le chemin de l’état providence, c’est pour la classe ouvrière la fin d’un grand rêve. Pour l’économie libérale, une victoire éclatante. Les grands groupes industriels, financiers et marchands demeurent maîtres du terrain. Intimident les états. Etendent peu à peu au monde entier (le progrès et la cybernétique aidant) l’espace du libre marché. Espace duquel en bonne doctrine, doit être banni tout ce qui est de nature à entraver ou limiter les échanges commerciaux. Devraient peu ou prou ainsi disparaître : les états protecteurs, les frontières nationales, les douanes, les monnaies locales, la multiplicité des langues, les singularités culturelles, ethniques ou religieuses, voire  les clans, les familles, –susceptibles de limiter le nombre des consommateurs. Le monde entier étant incité à se peupler d’individus. D’individus isolés, autonomes, concurrentiels, dont tous les désirs, quelques soient leur nature, doivent être éveillés, et promptement satisfaits. (De quoi rendre fou un musulman intègre).

            Telle est l’idéologie explicite de l’Economie libérale qui, aujourd’hui, gouverne le monde. Qui, à tout homme, qu’il le veuille ou non, indique dorénavant la direction du progrès. Les progressistes, du coup, sont bien ceux qui possèdent le grand capital. Et tous ceux, innocents, qui s’accommodent de ce retournement  en caressant leur tablette électronique, isolés derrière leur petit écran. Ils sont désormais, mais ne le savent pas, ce milliard de petits doigts qui s’agitent, remués par la main, “La Main Invisible”. (Dans ces conditions, que voulez-vous que tente un gouvernement socialiste qui rêve de parfaire un état providence ? Ou alors, offrons lui, selon la règle démocratique, une majorité forte qui lui permette d’agir !)

            Ainsi, la roue de l’Histoire s’est-elle mise à tourner et l’on se trouve déclassé.  Naguère réputés progressistes, nous voici devenus “réac” !

Sans oser nous dire résistants…

o

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le marquis de St-just
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Marquis de St-just
  • : Un regard ironique sur soi-même les choses et les gens plus recension de livres.
  • Contact

Recherche

Liens