Mardi 1 décembre 2009 2 01 /12 /Déc /2009 09:55

                                                                                                                                      société

 

Jean-Loup Chiflet

“99 mots et expressions à foutre à la poubelle”

Points, 2009

 

            On conduit bien son auto à la révision. De temps en temps un petit contrôle technique de notre vocabulaire s’impose à mon sens avec la même nécessité. Du moins si l’on souhaite ne pas trop déraper en matière de langage. Un mot malheureux est si vite arrivé. Dans l’autobus, le tram, le métro, redoutez-vous d’entendre une voix dire après tant d’autres : “T’es où ?. Et puis Olga vous téléphone à qui vous demandez : “T’es où ? Répétant à votre insu le mot qui vous persécute, et qu’en gémissant le troupeau répercute : “T’es où ?”

            Vous n’êtes pas, pourtant, de ceux qui laissent traîner leur langage en savate. Depuis longtemps, notamment, avez-vous répudié l’horrible “bisou”. Mot qui joint les lèvres façon cul de poule et vous prive amèrement d’un tendre baiser. Tout récemment, même, avez-vous relégué l’expression “à plus laissant cette apocope au génie du jeune collégien. N’empêche. Dans votre lexique s’introduisent en fraude de ces mots regrettables. Bien sûr, je ne vous parle pas du brutal Point barre !” – qui vous conclut un énoncé à la façon d’un coup de poing suivi de peu d’un coup de barre. Ni de ces Voilà” volatiles qui volètent au bout de chaque phrase, comme des mouettes, et renvoient le pêcheur se faire voir chez les Grecs. Ni d’expressions dénégatives, un peu débiles, du genre Y’a pas photo”, “Y’a pas d’souci”, “Je te raconte pas”.

            Non, vous n’avez pas l’usage ordinaire de ces locutions. D’autres périls en revanche menacent votre langue. La contaminent sous l’effet de vocables d’origine douteuse, venus de l’univers des affaires, des galeries d’art ou des mass média. N’abusez-vous pas exagérément des verbes booster”,gérer”,positiver”,optimiser” ? Evitez-vous de placer précieusement les mots corps”,opus”,espace”,abyme”, “déconstruction”, dans la conversation ? Et sur un autre registre, parvenez-vous à vous défaire de l’inévitable feuille de route”, ou de l’indispensable signal fort” ?

            Eh bien, rassurez-vous. Jetez-vous au plus vite sur le petit opus de Jean-Loup Chiflet. Ce livre vient de paraître. Il vous porte secours. Va vous permettre de procéder sans peine, et en vous amusant, à une sérieuse mise au propre de votre vocabulaire. A le débarrasser, sous l’action du karsher puissant de l’ironie, de tout néologisme. Au risque, sans doute, de vous assigner à la prose pastel de la Princesse de Clèves. Ou, ce serait pour vous avantageux, de vous rendre muet.

            On peut certes regretter que l’auteur, dans sa hâte d’épurer notre langue, limite à 99 le nombre de mots qu’il jette au panier. Qu’il néglige de ce fait des vocables inspirés du petit matériel de la classe enfantine. Par exemple : “Scotcher ” (Rester scotché à sa table, à son livre d’images). Ou des expressions franco-américaines qui s’extasient en s’exclamant : “C’est un must”, ou C’est Top”. Ou encore cette façon de demeurer dans un à peu près convivial, en indiquant en incidence : “On va dire comme ça”…

            Regretter enfin, et plus gravement, que l’auteur se dispense de mettre à la poubelle des formules inquiétantes qui depuis quelques temps hantent notre pays : “Tolérance zéro”, “Incarcération préventive”, “Délit de solidarité…

            C'eût été, il est vrai, écrire un autre livre,  moins gai, moins festif".
                                        o
Par Le marquis de St-just - Publié dans : société
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Présentation

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés