Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 11:16

Intime

 

La visite du pape

 

          Affalé sur ma couche au ras su sol, deux cônes de sopalin glissés dans les narines, je ressemble je crois à un vieux morse égaré sur la banquise. La bouche sèche, le regard mouillé, je soigne ainsi ma bronchite, buvant des tisanes, y ajoutant de temps en temps pour l’honneur une giclée de whisky écossais. La gueuse m’a frappé soudain, en plein vol, alors que je dansais, sur mon tapis, façon Béjart, au gré des accents du Concerto “L’Empereur”. On se pique de l’aristocratie d’une vie frugale, sans l’encombrement d’appareils ménagers, sans ordinateur, sans télé, sans téléphone portable, mais à main droite se cache une petite radio, ouverte en permanence, d’où justement Beethoven me vint. J’ai droit, à présent, à l’audition d’un sermon. Une leçon de carême du cardinal Barbarin, primat des Gaules. A sa manière, faussement et savamment désinvolte, il nous parle du pape. Des recommandations que le souverain pontife adresse à ses évêques en cette période de Pâques. Des propos presque enfantins, mais suggestifs, qui rappellent celles que l’on pouvait lire dans le Petit Livre Rouge, de Mao Tsé Tung, le Grand Timonier. : 1– Le bon pasteur doit marcher devant son troupeau. 2– Il doit cependant marcher au milieu. 3– Il doit surtout marcher derrière (auprès de ceux qui boitent). Le pape François est sans doute un homme fort savant. Mais sa parole est d’évangile. On frappe à ma porte. Mon Dieu, serait-ce lui ?

 

tete-a-moustache-001.jpg

 

 o

Partager cet article

Repost 0
Published by Le marquis de St-just - dans Intime
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Marquis de St-just
  • : Un regard ironique sur soi-même les choses et les gens plus recension de livres.
  • Contact

Recherche

Liens