Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 09:02

Politique

 

Le combat invisible

 

            Un combat invisible se déroule au-dessus de nos têtes et dans l’obscurité de conduites souterraines. Nous n’en percevons que les effets. A savoir le grand trouble qui sévit dans l’imaginaire social. Les lignes de partage qui permettent la lecture et le déploiement des stratégies politiques semblent avoir disparues. La gauche au pouvoir paraît passée à droite. Le parti d’extrême droite devient majoritaire grâce au soutien des voix d’une partie du peuple de gauche. Le pays entier, privé de la motivation qu’éveille un grand projet, se détourne néanmoins de l’Europe. Que se passe-t-il ? Nous n’y comprenons rien. Faire apparaître la vérité de ce qui se produit, au-delà de nos déconvenues journalières, nous rendrait-il moins bébêtes ? Or peut-être vivons-nous, du point de vue politique, un moment déterminant de l’Histoire. Un moment dont les termes ne sont nullement nouveaux puisqu’ils désignent le conflit implacable que se livrent l’Etat (l’état démocratique) et le Capital. Jamais aux yeux des peuples n’est apparu aussi crûment qu’aujourd’hui le fait de la malignité des banques et celui de la toute puissance de l’argent. L’argent gouverne le monde et n’entend point être gouverné. Les banques triomphent. Sont devenues plus riches que les états. Devant elles, qu’ils soient dirigés par des gens de droite ou de gauche, les états filent doux. Auprès de qui, afin d’éponger leurs dettes, emprunteraient-ils de l’argent ? Si ce n’est auprès d’elles ? Les états peuvent jouer les gros bras, proférer des menaces, ils sont les sujets, les obligés de la banque. Il faudrait une révolution, disions-nous naguère. Les conditions de celle-ci ne sont pas réunies. Une solution historique, par chance, se présente devant nous. Celle de devenir une grande nation. Un état puissant comme le sont les Etats-Unis, capable de faire face au pouvoir des banques. C’est la raison pour laquelle, mes frères, il nous faut absolument, désormais, face au libéralisme mondial, enfin devenir l’Europe. Et y reprendre le pouvoir. Une belle motivation.

o

Partager cet article

Repost 0
Published by Le marquis de St-just - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog du Marquis de St-just
  • : Un regard ironique sur soi-même les choses et les gens plus recension de livres.
  • Contact

Recherche

Liens